In memoriam Jacques Soupart

HOMMAGE  A UN GOLFEUR - ETOILE,   en vers très, très libres !                                      Jacques Soupart. 20/01/2001

Venant de Charleroi
Voilà 7 ans déjà
Nous abordions
Avec quelle émotion
Françoise et moi
Pour la première fois
Le cénacle de Rougemont

Il y régnait un' grand' animation
Tout en buvant une bonne bière
Chacun parlait avec passion
De Mulighan et de cimetières

Quel était donc ce monde étrange ?
Parlant un sabir d'initiés.
Nous entrâmes avec méfiance
Et vînmes au bar nous installer

Il s'agissait sans doute d'une secte
Avec des rites à respecter
Toutes ces choses nous semblaient suspectes
Mon Dieu ! Où donc, étions- nous tombés ?

C'est alors
Qu'un homme d'âge mûr
Attira notre attention
Voilà  enfin qui nous rassure
Dans notre extrême confusion
Françoise pensait tout bas:
                   Waitèz pau come il èst bia, ç'n-ome la !
                   Rin qu'a'l'vir, on dîreut in vrai pacha…*

N'allez pas croire, Chers Amis, que Françoise pense  en wallon. Mais nous avons estimé que si on voulait prétendre à quelques subsides de la Région, cela valait bien qu'on dise quelques mots dans la langue du terroir..
* Regarde un peu comme il est beau cet homme! Rien qu'à le voir, on dirait un véritable pacha.

avec un large sourire
Et une main tendue
Il vint nous accueillir
Sans que sa Ciney ne soit bue
A faire du golf nous invita
"C'est chose facile, vous f'rez com' ça
Prendre quelques cours, tant qu'il fait froid
Monsieur Rigo est là pour ça"

Notre sort était scellé
Il nous avait ensorcelés
Et c'est com' ça qu'aujourd'hui
Plutôt qu'ailleurs, nous sommes ici

Et nous nous disions:              
                   Mais qu'il ést djinti ç'ti la !   
                   Dîrîz bin pouqwè il a olè tout ça
                   Aveu des djints
                   Qu'i n'coneut nin ? **
** Mais qu'il est gentil, celui là.. Diriez vous bien pourquoi il a fait tout ça pour des gens qu'il ne connaît pas.

Très vit' nous avons compris
Que cet hom' étonnant et disert
Qui nous avait conquis
Se prénommait Albert

C'était sans doute dans sa nature
D'être sympa et accueillant
A tout qui au golf, d'aventure
Voulait être débutant

Après des mois de cours
Avec Rigo et compagnie
Nous nous lancions à notre tour
En délaissant l'Académie

Et là aussi, l'ami Albert
Toujours prêt à conseiller
Devenait un partenaire
De première nécessité

Il a un' grand' expérience
Dont il fait part volontiers
Des coups tordus, il a la science
Qu'on essaye en vain, d'imiter

Françoise et moi
On se disait tout bas
                   V'la co bin qu'on la
                   Pou dèscouvri l'plaiji d'jouwer
                   Pace què…on peut bin l'dire…
                   S'il n'aveut nin stî la                         
                   Nos s'rins d'dja tèrtous ralès !  ***
 *** Encore bien que nous l'ayons pour découvrir le plaisir de jouer. Parce que, on peut bien le dire, s'il n'avait pas été là, nous serions déjà repartis..

Plus tard nous fut révélé
Son véritable curriculum
Et d'autres choses en somme
Que je vais vous raconter .

Tout d'abord ce brave Albert
Est né à Riviere, en pleine guerre
Dans une demeure de fortune
Une nuit de crue et  de pleine lune
..
Exactement où c'est maintenant
"L'eau Vive", le restaurant
C'était là qu'on fabriquait
Pour les tonneaux, des robinets
                  J'ai ici la gazette de l'an 16
                  De sa naissance, pas de mention
                  Ce mépris flagrant de la presse
                  Méritait bien réparation.

                  Quittons donc ces propos funestes
                  Et pour oublier cette omission
                 Je vous prie d'écouter le reste
                 De l'histoire d'Albert Stiernon.

 Plus tard à Namur, vendit du beurre
Sur la Place Chanoine Deschamps
Qu'on appelait "Marché au beurre"
Tant il ramassait des clients

Pour le Congo, avant l'Indépendance
Il nous tira sa révérence
Et s'en alla tout "pèpère"
Faire son beurre dans les Ch'mins d'fer

Je ne vous dirai pas, compagnons
Tout ce qui s'est passé dans ses wagons
D'autant qu'Albert pour ses "liaisons"
Avait un  wagon de fonction

A ce stade du récit
Nous nous d'mandions , encore ébahis
                   Tout ça c'est bia…,
                   Mais tout mis achène,
                   Ca n'nos dîra jamais pouqwè
                   I s'a mis a djouwer au golf
                   In djoû d'estè  ****
****  Tout ça, c'est beau, mais tout mis ensemble cela ne nous dira jamais pourquoi il s'est mis à jouer au golf un jour d'été.

 En fait, Il faisait du ski nautique
Sur un immense lac d'Afrique
Mais un jour il a capoté
Su'l terrain d'golf d'à côté

Le Golf, il se mit à l'aimer
Son handicap ne cessa de baisser
Comme en tout, il devint expert
A coup de bois et de fers

Pour les Mages, l'étoile était un signe
Pour le Michelin gastronomique aussi
Etre étoile à l'Opéra, honneur insigne
Ecoutez comment le golfeur-étoile naquit

Avec une constance exemplaire
En stable-ford ou en match-play
Il stupéfia ses adversaires
Tirant des coups à faire rêver

Son" hole in one"  fut plutôt spécial
La balle d'Albert un peu trop longue
Par un coup  vraiment génial
Sur une termitière, remonte

Elle redescend du monticule
Et sans subir un deuxième coup
Elle roule d'elle-même, ridicule
Mourir dans l'trou

 Et au Club House, ce soir là, en Afrique,  on chantait:
 +  Par devant par derrière
     Gentiment comme' toujours
     Sans chichis sans manières
     Albert gagna l'concours
+  Les oiseaux sur les branches
     Qui l'avaient vu jouer
     Savouraient les nuances
     Du champagne frappé

En 69, chiffre symbole
Il séduisit  la belle Gilberte
Qui en devint aussitôt folle                                
Tant ses mains étaient alertes

En effet
On l'appelait le "métronome"
Pour son adresse au "petit jeu"
Il semble qu'il soit aussi hors normes
Selon Gilberte pour le "grand jeu"

En 87, membre fondateur
De notre Club de Rougemont
Il s'occupe des moteurs
Et des fairways du Beauvallon

Mais pour que nul l'ignore
Il assumât très longtemps
Le capitanat des seniors
Avec rigueur, évidemment

Du monsieur Propre de la TV
Il a la force et la sûreté
Sur son passage tout devient net
Plus de torchons, rien qu'des serviettes

Il aime offrir une tournée
Après le jeu, en fin d'journée
Il nous raconte des histoires
De pygmées, de tam-tam et des noirs

Mais nous nous interrogions
In petto bien sûr:
                   Pouqwè ç'què nos-avons mis
                   Nos vis costumes d'1920
                   Tout bin r'nètyis?  Dijèz…
                   C' n'èst nin possible
                  Qu'il aureut co sès-ans d'mwin !  *****
***** Pourquoi avons-nous mis nos vieux habits de 1920, bien nettoyés,  Dites, ce n'est pas possible qu'il ait à  nouveau son anniversaire demain !

Y pas longtemps
Nous étions encore là
A le fêter,en" bamboulas"
Quel âge a-t-il  maintenant ?

La rumeur veut qu'il ait 85.
C'est difficile' à imaginer,
Alors qu'il en paraît 75
Qu'en 1916, il était déjà né

Son handicap physique
Depuis tant d'années
Comme l' handicap golfique
N'a guerre évolué

Toujours droit comme' un i
Sans vouloir vexer la monarchie
Pour nous tous, ses amis
Le roi Albert, c'est LUI
                     Hélas ce soir, com' pour me contredire
                    Notre ami jubilaire s'abstient
                   Sur un lit d'hopital, il soupire
                  "J'aurais pas dû l'sortir, ce foutu chien"
                  Mais qu'à cela ne tienne
                  On est ici pour le fêter
                 Car avec lui, quoiqu'il advienne
                 Il aura vite récupéré

Happy birthday to you
Toi qui nous es cher
Reste encore parmi nous
Pour d'autres anniversaires

J'ai épuisé le "Sujet"
Et je le suis aussi
Que trouverai-je dans cinq ans ?
Pour évoquer ses nonante ans.

J'invite les copains ici réunis                                           
A lever leurs verres
A la santé de notre Ami
Ce Cher Albert.

Jacques SOUPART

 

 

 

Nos Principaux Sponsors

Dernier article du blog

  • Voici les dispositions spécifiques prises à Rougemont dans le cadre de l’application stricte que nous devons faire des nouvelles recommandations du Conseil National de Sécurité dans la lutte contre...

Rejoindre notre communauté

Nous vous invitons à rejoindre notre communauté pour recevoir notre News Letter Plus d'infos ?

Le préfixe international est obligatoire. (ex.: +32(474)12-34-56)

Par l'encodage de ses données et l'envoi du présent formulaire, l'utilisateur du site Internet reconnaît avoir pris connaissance et accepté les conditions d'utilisation du site web et de protection des données personnelles.

(* = champ obligatoire)

Les avis de nos membres et visiteurs

3.83/5
(6 avis)

Les évaluations sont gérées par les outils E-net Business

Certification e-net

Door verbouwingen aan het clubhuis ontvang... voir plus Door verbouwingen aan het clubhuis ontvangst in een luxueuze tent. De baan zelf lag er prima bij en zoals steeds uitdagende holes. Veel op en neer en moeilijke greens. Leuke baan en zeker de moeite om eens te spelen. voir moins

timmichiels69

4/5

Ik speelde hier op een warme zomerdag een ... voir plus Ik speelde hier op een warme zomerdag een competitie. Momenteel verbouwt men het clubhuis wat een prachtig kasteeltje is. Huideige faciliteiten zijn ondergebracht in een mooie ordentelijke tent met terras. Driving range ligt wat verderop en het is oppassen voor de spelers van hole 7. Eerder kleine driving range. Was zeer verrast over de baan. Prachtige zichten op de omliggende bossen en de steengroeven. Baan is niet extreem lang toch wel zeer technisch en vaak smal. Hoogteverschillen op sommige holes maakt het iet gemakkelijk. Fairways waren ondermaats, greens daarentegen waren subliem. Super snel. UItdagende baan dat zeker de moeite is om zo ver in de ardennen te rijden. Kom graag eens terug als het clubhuis af is. voir moins

DM81

4/5

Clubhouse en complet remaniement, parcours... voir plus Clubhouse en complet remaniement, parcours verdoyant comportant certains aspects piègeux, très agréable à jouer. voir moins

hoomchris

4/5

Terrain technique physique vallonné. De jo... voir plus Terrain technique physique vallonné. De jolis paysages situé au calme dans la forêt. On joue rarement les pieds à plat. Beaucoup de trous en aveugle et des tracés 11 et 13 très surprenants. greens rapides. Accueil très correct. voir moins

Katgi

4/5