Règles Locales Rougemont 2017

  

  1. Les hors limites sont définis par des piquets blancs ou des clôtures identifiées par des marques blanches. Le practice, le club-house, la conciergerie, la terrasse et les parkings sont hors-limites. Pour les hors-limites internes des trous 6 et 11: voir le schéma aux

Aux départs des trous n°11 et 13, sous peine d’exclusion du terrain, il est interdit de couper volontairement les angles aveugles des fairways, la dangerosité d’un tel fait engage la responsabilité du joueur.

 

  1. Les obstacles d’eau sont définis par des piquets jaunes, les obstacles d’eau latéraux par des piquets

Aux trous n°1 et 15 : les piquets bicolores sont considérés comme jaunes lors du jeu du trou n°1 et rouges lors du jeu du trou n°15.

 

Dropping zones. (DZ)

Si une balle est, ou si l’on est sûr ou quasiment certain qu’une balle qui n’a pas été retrouvée se trouve dans les obstacles d’eau situés derrière le green du 1 ou à droite du green du 12 ou derrière le green du 15, le joueur peut :

  • Procéder selon la Règle 26, ou
  • Comme option additionnelle dropper une balle avec une pénalité d’un coup dans la

 

Dans une dropping zone, la balle doit toucher le terrain dans la zone tondue rase. Elle ne  doit pas  être droppée une 2de fois si elle vient se reposer à moins de deux longueurs de club de l’endroit où elle a touché le terrain même si, ce faisant, elle se rapproche du trou.

 

  1. Les terrains en réparation sont définis soit par des piquets bleus où le jeu est interdit, soit par des lignes blanches où le dégagement est autorisé mais pas

Sont considérés comme terrain en réparation: les ravines dans les bunkers et les  dégâts provoqués par les sangliers.

 

4.  Obstructions:

Les pierres dans les bunkers sont des obstructions amovibles.

Sont considérés comme obstructions inamovibles:

  • les jeunes plantations identifiées par un tuteur ou une protection contre les lapins;
  • les routes et chemins, les chemins tracés pour les golfcars;
  • les piquets, piquets directionnels, clôtures et murs, sauf ceux qui déterminent un hors-limites;
  • les panneaux publicitaires;
  • la clôture électrique sauf si la balle se trouve dans un obstacle;
  • le bâtiment et le jardin de la

 

Dropping zone. (DZ)

A hauteur du green du trou n°7, si un joueur déclare sa balle injouable du fait de la proximité de la rambarde en bois délimitant le hors-limite du parking, il peut, comme option supplémentaire à la Règle 28 (balle injouable), dropper une balle dans la DZ avec la pénalité d’un coup.

 

Filet et poteau devant le back tee du trou n°11.

Si la balle heurte le filet et/ou le poteau, le coup est annulé et le joueur doit rejouer du départ.

 

5.  Priorités :

Les joueurs arrivant sur le green du trou n°3 doivent laisser la priorité aux joueurs se trouvant sur le départ du trou n°2 Back Tees.

Au départ du 16, les joueurs doivent laisser la priorité à ceux qui prennent leur départ au trou n°17.

 

  1. Appareils de mesure : (Règle 14-3)

En compétition, le joueur peut obtenir des informations sur les distances en utilisant un instrument qui mesure les distances. Si un joueur utilise un instrument de mesure de distance pour évaluer ou mesurer d’autres paramètres pouvant l’aider dans son jeu (par exemple, le dénivelé, la vitesse du vent, la température, etc.), le joueur est en infraction avec la Règle 14-3, pour laquelle la pénalité est la disqualification.

Pénalité pour infraction à une règle locale

Match play: perte du trou – Stroke play: 2 coups

Règles des Compétitions

1. Retard :

Toute partie ayant un trou de retard DOIT laisser passer la partie qui suit.
En Stroke Play, toute partie ayant un retard de 2 trous sera pénalisée de 2 points (par camp). En match-play, le marshal pourra obliger le flight à passer un ou plusieurs trous (square) pour recoller à la partie qui précède.

2. GSM :

Il est interdit d’utiliser son GSM. Si un joueur reçoit un appel entrant par inadvertance, il n’est pas pénalisé et doit le couper immédiatement. En cas de récidive, le joueur est disqualifié.

3. Suspension du jeu :

En cas d’interruption pour cause d’orage, les joueurs arrêteront immédiatement le jeu ou l’entraînement et ne les reprendront que quand le comité en aura donné le signal. Suspension du jeu : suite de coups brefs de sirène, reprise du jeu : un long coup de sirène.

Règles Temporaires

Placement de la balle :

Quand le placement de la balle est autorisé, toute balle reposant dans une zone tondue ras du parcours peut, sans pénalité, être relevée et nettoyée. Son emplacement doit être marqué. Elle sera placée dans une distance équivalente à une carte de score, à un endroit qui n’est pas plus près du trou, ni dans un obstacle ni sur un green.
Le joueur ne peut placer sa balle qu’une fois. Si, une fois placée, la balle bouge, il n’y a pas de pénalité et la balle devra être jouée où elle repose. Si, avant de relever sa balle, le joueur ne la marque pas ou s’il la fait rouler avec un club, il encourt une pénalité d’un coup.

Règles d’hiver :

Quand le comité sportif l’autorise, les points suivants sont d’application :
Feuilles mortes : les amoncellements de feuilles mortes sont considérés comme terrain en réparation. S’il y a des indices probants qu’une balle y est perdue, la règle 25-1c s’applique (balle perdue dans un terrain en réparation).
Sur le parcours, toute balle enfoncée dans son propre impact dans un sol autre que du sable, peut être relevée, nettoyée et dropée sans pénalité aussi près que possible de l’emplacement où elle reposait mais pas plus près du trou.

Pénalité pour infraction aux injonctions : disqualification

Nos sponsors